randonnée en vtt en montagne

Quand on fait du vélo surtout pour une randonnée en VTT en montagne, l’échauffement est plus que primordial. En fonction de votre parcours ou de la distance à parcourir donc, votre méthode d’échauffement doit varier.

L’importance de l’échauffement quand on fait du vélo

L’échauffement ne consiste pas seulement à chauffer le corps avant d’attaquer un parcours à vélo ou une petite randonnée, il sert aussi pour :

  • Prévenir les déchirures: lorsqu’on saute l’échauffement pendant une activité musculaire, la probabilité d’avoir une déchirure musculaire est très élevée. Et sachez bien que quand vous faites du vélo, presque tous les muscles de votre corps travaillent. En conséquence, si vous tentez de monter une pente à 38% sans échauffement, votre quadriceps pourrait très bien se déchirer.
  • Eviter les crampes: l’absence ou le manque d’échauffement pourrait aussi engendrer une crampe. C’est moins grave qu’une déchirure, mais après une crampe, vous ne seriez plus habiliter à continuer votre parcours.
  • Avoir une meilleure performance: si vous êtes bien échauffé avant de faire une randonnée de plus de 10km en vélo, vous pouvez avoir une meilleure performance surtout en matière de souffle.

échauffement avant le vélo

Comment faire pour s’échauffer avant une randonnée en montagne ?

Avant d’attaquer une montagne avec votre VTT, il est conseillé de s’échauffer suivant ces étapes :

  • Faire un cardio de 10 à 15 minutes: pour éveiller vos muscles, le cardio reste le meilleur programme d’échauffement. Pour ce faire, vous pouvez faire quelques courses à pieds pas trop intense.
  • Effectuer un petit exercice d’assouplissement : après l’éveil musculaire, vous devriez ensuite enchainer par un petit exercice articulaire. Pour faire simple, il vous suffit tout simplement de faire du stretching qui est un programme d’éveil articulaire très complet.
  • 10 à 15 minutes de renforcement musculaire : obligatoire comme c’est votre bas de corps qui va travailler le plus, le mieux c’est de faire un petit squat et du squat jump. Ne nécessitant pas de matériel, ces exercices sont très faciles à réaliser. Après selon l’intensité du parcours, vous pouvez également faire quelques exercices d’abdos et une petite séance de musculation pour renforcer vos épaules et vos bras.
  • Attaquer le parcours progressivement : une fois échauffé et quand vous êtes prêt pour la randonnée, n’allez pas trop fort au début mais allez y de manière progressive.